Il est généralement considéré en psychologie que cinq grands traits permettent de décrire exhaustivement la personnalité des gens.

Grâce à l'accès à une gigantesque base de données portant sur les résultats de 1,5 million de personnes à des tests de personnalité mesurant ces cinq traits, Luís A. Nunes Amaral de la Northwestern University (États-Unis) et ses collègues ont identifié quatre types de personnalité caractérisés par des combinaisons spécifiques de ces cinq grands traits.

Ces résultats remettent en question les paradigmes existants en psychologie concernant les types de personnalité, soulignent les chercheurs.

« Depuis l'époque d'Hippocrate, les gens ont essayé d'identifier des types de personnalité, mais la littérature scientifique a conclu que cela n'avait pas de sens », explique le psychologue William Revelle, coauteur.

Au début de l'étude, dit-il, « il était sceptique quant à la prémisse de l'étude. Le concept de types de personnalité reste controversé en psychologie, les preuves scientifiques solides étant difficiles à trouver. »

Des tentatives antérieures fondées sur de petits groupes de participants ont donné des résultats qui, souvent, n'étaient pas reproductibles.

« Les types de personnalité n'existaient que dans la littérature psychologique populaire (“self-help”) et n'avaient pas leur place dans les revues scientifiques », ajoute Amaral. « Nous pensons que cela va changer grâce à cette étude. » (L'un de ces modèles, très populaire mais considéré non valable par la communauté scientifique en psychologie, est celui des 16 types de personnalité de Myers-Briggs.)

« Une étude avec un ensemble de données aussi important n'aurait pas été possible avant l'apparition du Web », souligne-t-il. « Auparavant, les chercheurs recrutaient peut-être des étudiants de premier cycle sur leur campus, et peut-être quelques centaines de personnes. »

Au moyen d'algorithmes, ils ont analysé comment, chez les participants, se combinaient les cinq traits (des continuums de caractéristiques et leurs contraires) suivants :

  • le neuroticisme (tendance à l'instabilité émotionnelle, aux émotions négatives) ;
  • l'extraversion ;
  • l'ouverture d'esprit ;
  • l'« agréabilité » ;
  • la « consciencieusité ».

TEST : Quels sont vos cinq grands traits de personnalité ?

Quatre regroupements sont apparus :

  • La personnalité moyenne ou typique

    La personnalité dite moyenne ou typique est la plus fréquente.

    Elle est caractérisée par des niveaux de neuroticisme et d'extraversion élevés alors que l'ouverture d'esprit est faible.

    Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d'appartenir à ce type.

  • La personnalité de type réservé

    Les gens appartenant au type réservé sont émotionnellement stables, mais pas ouverts. Ils ne sont pas particulièrement extravertis, mais plutôt aimables et consciencieux.

  • La personnalité de type rôle modèle

    Les gens se classant dans le type rôle modèle ont un faible score de neuroticisme et un score élevé pour tous les autres traits (extraversion, ouverture, agréabilité, conscientieusité).

    La probabilité qu'une personne soit un modèle augmente considérablement avec l'âge.

    « Ce sont des gens fiables, ouverts aux nouvelles idées et capables de prendre les choses en main. La vie est plus facile si vous avez plus de relations avec des gens ayant une personnalité de type rôle modèle. » Plus de femmes que d'hommes sont susceptibles d'avoir ce type de personnalité.

  • La personnalité de type centré sur soi

    Les personnes ayant une personnalité de type centré sur soi sont extraverties et ont des scores inférieurs à la moyenne pour ce qui est de l'ouverture d'esprit, de l'agréabilité et de la conscientieusité.

    Il y a une diminution très marquée du nombre de personnes appartenant à ce type à mesure que les gens vieillissent, tant chez les femmes que chez les hommes.

Pour s'assurer de la validité de ces résultats, les chercheurs se sont centrés sur un groupe notoirement égocentrique, les garçons adolescents.

Si l'analyse des types de personnalité était correcte, les garçons adolescents devraient constituer le plus grand groupe parmi les gens centrés sur soi. Les jeunes hommes y étaient effectivement surreprésentés.

Au fur et à mesure que les gens prennent de la maturité, leurs types de personnalité changent souvent, indiquent les chercheurs. Par exemple, les personnes âgées ont tendance à être moins neurotiques mais plus consciencieuses et agréables que celles de moins de 20 ans.

Pour plus d'informations sur la psychologie de la personnalité et sur le modèle des cinq facteurs de la personnalité, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : Northwestern University, Nature Human Behavior.
Tous droits réservés.