La revue Prescrire a présenté sur son site, le 5 septembre, « quelques points de repère » sur les antidépresseurs.

Les antidépresseurs dits inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ou apparentés exposent à une dépendance : l'arrêt « provoque un sevrage pénible, qui conduit beaucoup de personnes à continuer le médicament alors qu'elles ne sont pas ou plus malades », rappelle la revue. (Antidépresseurs : plusieurs ne pourraient arrêter en raison des symptômes de sevrage)

« Chez les enfants et les adolescents, les antidépresseurs ont été très peu étudiés, et la plupart des études n'ont pas montré d'efficacité au-delà de l'effet placebo, ou une efficacité mineure, avec par contre des effets nocifs, parfois mortels. La priorité est la prise en charge psychologique. » (13 antidépresseurs sur 14 ne sont pas plus efficaces qu'un placebo chez les enfants et les adolescents)

« Les effets neuropsychiques à long terme sur l'enfant à naître quand une femme enceinte prend un antidépresseur sont très mal connus ; des signaux inquiétants incitent à donner la priorité à la prise en charge psychologique. »

« Des médicaments très variés exposent à des troubles dépressifs ou à des idées suicidaires : des psychotropes, certains antiviraux, certains antibiotiques, etc. Quand le diagnostic de dépression est envisagé, il est utile de se demander si les troubles sont provoqués par un médicament. » (1/3 des gens prendraient des médicaments pouvant causer la dépression comme effet secondaire)

« Plusieurs antidépresseurs figurent dans le dossier des médicaments à écarter publié par Prescrire en 2018 ». (7 antidépresseurs à éviter selon Prescrire - 2018)

« En pratique, il est important de savoir remettre en question un traitement par antidépresseur, vu le peu d'efficacité globale et l'ampleur des effets indésirables de ces médicaments », estime la revue.

Sur le site de Prescrire : Antidépresseurs : quelques points de repère en 2018.

Pour plus d'informations sur la dépression, les antidépresseurs et le sevrage des antidépresseurs, voyez les liens plus bas.

Psychomédia
Tous droits réservés.