Sclérose en plaques: la fampridine améliore la marche

Voyez également:
La Fampridine en attente d'approbation en Europe et au Canada (janv. 2010)
La dalfampridine (Ampyra) approuvé aux États-Unis (janv. 2010)

Un médicament, la fampridine, distribué par la société Acorda Therapeutics, s'est avéré efficace pour améliorer la marche chez certaines personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) dans un essai clinique de phase III (dernière étape avant la mise en marché) dont les résultats ont été publiés dans la revue médicale The Lancet.

Andrew Goodman de l'Université de Rochester (New York) et ses collègues ont mené cet essai avec 300 personnes atteintes de sclérose en plaques, âgées entre 18 et 70 ans. Les trois quarts d'entre elles recevaient le médicament Fampridine-SR (4-aminopyridine) en dose de 10 mg deux fois par jour ou un placebo (produit inactif) pendant 14 semaines.
La vitesse de marche s'est améliorée chez 35% des personnes traitées avec la fampridine comparativement à 8% de celles ayant pris le placebo.

Ce bénéfice peut être d'une grande valeur psychologique, commentent les chercheurs, en donnant le potentiel à certaines personnes de regagner une certaine indépendance.

Dans la SEP, le système immunitaire attaque la gaine de myéline qui protège les fibres nerveuses, ce qui ralentit la vitesse de conduction de l'influx nerveux. La fampridine n'agit pas sur le processus de démyélinisation mais contribue à améliorer la transmission de l'influx nerveux en agissant sur les canaux à ions de potassium qui servent de barrière à la surface des cellules nerveuses et régulent l'activité électrique.

Psychomédia avec source:
Science Daily

Voyez également:

Sclérose en plaques: le Campath (alemtuzumab) renverse les effets de la maladie
La caféine pourrait prévenir la sclérose en plaques
Sclérose en plaques: la vitamine D liée au risque de rechute
Sclérose en plaques: deux nouveaux médicaments testés, Cladribine et Fingolimod