Étant donnés certains effets secondaires graves de la gabapentine (Neurontin) ou de la prégabaline (Lyrica), « il est prudent de n'exposer les patients que dans des situations où ces médicaments ont une efficacité démontrée et importante », souligne la revue Prescrire dans son numéro de juillet.

Ces médicaments sont utilisés, indique la revue, dans certaines épilepsies et dans les douleurs des maladies neurologiques.

La prégabaline est aussi utilisée dans les troubles anxieux. (Au Canada, cette dernière est indiquée pour le traitement de la douleur neuropathique associée au diabète, aux névralgies postzostériennes (faisant suite à un zona) et, depuis 2009, de la douleur associée à la fibromyalgie.)

Selon un bilan des données de la pharmacovigilance française publié en 2013, 2415 effets indésirables liés à la gabapentine ou à la prégabaline ont été enregistrés entre 1995 et 2009.

Les effets secondaires indésirables le plus souvent notifiés étaient les troubles neuropsychiques (somnolence, sensations vertigineuses, agitations et comportements agressifs envers autrui, confusions et hallucinations) aussi bien avec la gabapentine qu'avec la prégabaline.

13 morts ont été rapportées à ces médicaments : 8 personnes exposées à la gabapentine et 5 exposées à la prégabaline. Dans 9 cas, une exposition in utero a été suivie de la mort du nouveau-né ou du fœtus.

Les effets indésirables graves les plus souvent rapportés étaient hépatiques avec la gabapentine (dont des hépatites fulminantes), et sanguins avec la prégabaline (baisse du nombre de globules blancs, de plaquettes sanguines, etc.).

D'autres effets indésirables étaient : des troubles cutanés et immuno-allergiques, notamment avec la gabapentine ; des troubles cardiorespiratoires avec la gabapentine et la prégabaline ; des œdèmes, des troubles digestifs, rénaux, etc.

Il est important d'informer les patients de façon à ce qu'ils signalent tout effet indésirable lié au traitement, rappelle la revue.

Lire l'article sur Prescrire : Gabapentine et prégabaline : effets indésirables importants

Lyrica, Neurontin : abus, dépendance et sevrage (Prescrire)

Pour plus d'informations sur le Lyrica, voyez les liens plus bas.

Psychomédia
Tous droits réservés