L'agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA) a annoncé, le 31 août, avoir décidé d'exiger que les étiquettes des médicaments antidouleurs de la classe des opioïdes ainsi que des somnifères et anxiolytiques de la classe des benzodiazépines avertissent des risques sérieux associés à la combinaison de ces médicaments dans le même temps.

« Les risques incluent la somnolence extrême, la dépression respiratoire, le coma et la mort ».

Les analgésiques opioïdes sont « des antidouleurs puissants qui incluent l'oxycodone, l'hydrocodone, et la morphine, entre autres médicaments de marques et génériques », précise la FDA.

« Les benzodiazépines sont des médicaments généralement prescrits pour le traitement de troubles neurologiques et/ou psychologiques, dont l'anxiété, l'insomnie et les troubles épileptiques ».

Les deux classes sont des dépresseurs du système nerveux central.

L'alcool est un autre dépresseur qui doit être évité avec ces deux classes de médicaments.

Psychomédia avec source : FDA.
Tous droits réservés