Les médicaments anticonvulsivants tels que la gabapentine (Neurontin) et la prégabaline (Lyrica) pour le traitement des douleurs lombaires sont inefficaces, selon une étude australienne publiée dans le Canadian Medical Association Journal) (CMAJ).

L'utilisation de ces médicaments pour traiter les douleurs lombaires a augmenté considérablement au cours des dernières années, malgré le peu de preuves à l'appui, indiquent le Dr Oliver Enke et ses collègues de l'Université de Sydney.

Leur prescription pour les douleurs dorsales et cervicales, dont les douleurs radiculaires (provoquées par la compression d'un nerf au niveau de sa racine) dans les soins primaires, a augmenté de 535 % au cours des 10 dernières années.

La lombalgie affecte des millions de personnes et est la première cause d'invalidité. Les lignes directrices de pratique clinique recommandent habituellement des traitements non pharmacologiques et des analgésiques non opioïdes plutôt que des analgésiques plus puissants comme les anticonvulsivants.

Les chercheurs ont réalisé une revue systématique de la littérature et recensé 9 essais comparant le topiramate (Epitomax, Topamax), la gabapentine ou la prégabaline à un placebo chez 859 participants souffrant de lombalgie non spécifique, de sciatique ou de claudication neurogène.

Dans 14 des 15 essais, les anticonvulsivants n'étaient pas efficaces pour réduire la douleur ou l'incapacité.

Par exemple, des données de haute qualité indiquent l'absence d'effet des gabapentinoïdes (1) (gabapentine et la prégabaline) par rapport au placebo sur la lombalgie chronique ou sur la douleur lombaire radiculaire à court terme. Le manque d'efficacité s'accompagne d'un risque d'effets indésirables pour lesquels le niveau de preuve est élevé.

Ces résultats, soulignent les chercheurs, appuient les récentes lignes directrices des États-Unis et du Royaume-Uni qui ne recommandent pas l'utilisation d'anticonvulsivants pour le traitement de ces affections.

Pour plus d'informations sur ces médicaments, voyez les liens plus bas.

(1) Les gabapentinoïdes sont une classe de médicaments analogues du neurotransmetteur inhibiteur GABA. Cette classe inclut la gabapentine et la prégabaline

Psychomédia avec sources : CMAJ (press release), CMAJ.
Tous droits réservés.