Les personnes qui prennent leurs médicaments contre l'hypertension en une seule fois au coucher ont une tension artérielle mieux contrôlée et un risque plus faible de décès ou de maladie causés par des problèmes cardiaques ou vasculaires que celles qui prennent leurs médicaments le matin, selon une étude publiée en octobre dans l'European Heart Journal.

Ramón C. Hermida de l'Université de Vigo (Espagne) et ses collègues ont mené un un essai randomisé de chronothérapie dans lequel 19 084 personnes, ayant une routine d'activité diurne et de sommeil nocturne, étaient assignées au hasard à prendre leurs médicaments contre l'hypertension au réveil ou au coucher. Elles ont été suivies pendant plus de six ans en moyenne et leur tension artérielle a été mesurée pendant 48 heures au moins une fois par année.

Au cours de ce suivi, 1 752 participants sont décédés de problèmes cardiaques ou vasculaires ou ont subi un infarctus du myocarde, un AVC, une insuffisance cardiaque ou une revascularisation coronarienne.

Les personnes qui prenaient leurs médicaments au coucher ont eu près de la moitié du risque (réduction de 45 %) de mourir ou de subir une crise cardiaque, un infarctus du myocarde, un AVC ou une insuffisance cardiaque ou encore de devoir subir une intervention pour débloquer les artères (revascularisation coronaire), comparativement à celles qui prenaient leurs médicaments au lever.

Plus particulièrement, le risque de décès dû à des problèmes cardiaques ou vasculaires a été réduit de 66 %, d'infarctus du myocarde de 44 %, de revascularisation coronarienne de 40 %, d'insuffisance cardiaque de 42 % et d'AVC de 49 %.

Les analyses ont été ajustées pour tenir compte des facteurs susceptibles d'influer sur les résultats, comme l'âge, le diabète de type 2, les maladies rénales, le tabagisme et le taux de cholestérol.

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : European Society of Cardiology, European Heart Journal.
Tous droits réservés