Alimentation et sommeil

Certains aliments exercent une influence sur le sommeil.

Produits laitiers et hydrates de carbone

Un verre de lait chaud est traditionnellement reconnu pour favoriser le sommeil. Cette action bénéfique est en partie expliquée par le fait que les produits laitiers contiennent du tryptophane, un acide aminé qui contribue à la production de sérotonine et de mélatonine qui sont des neurotransmetteurs impliqués dans le sommeil. D'autres aliments contenant du tryptophane sont les volailles, la banane, l'avoine et le miel.
Les aliments riches en hydrates de carbone (sucres lents) complètent les produits laitiers pour augmenter le niveau de tryptophane dans le sang. Un repas du soir comprenant du pain de céréales entières, des pâtes et du riz bruns, des légumineuses et des fruits peut ainsi favoriser le sommeil. La parfaite collation du soir peut être un bol de céréales avec du lait, un yogourt avec des craquelins ou du pain avec fromage.

Il est préférable toutefois d'éviter les hydrates de carbone élevés en sucre car la baisse de sucre qui s'en suit peut perturber le sommeil.

Aliments riches en protéines et en gras

Les aliments riches en protéines au contraire, sont plus difficiles à digérer et contiennent un acide aminé, la tyrosine qui agit sur la dopamine et favorise l'activité cérébrale, pouvant ainsi nuire au sommeil.

Une alimentation riche en gras a aussi été associée par les recherches à un sommeil plus perturbé.

Tisanes

L'action calmante d'une tisane chaude peut aider à favoriser le sommeil. Plusieurs plantes sont traditionnellement utilisées pour prévenir l'insomnie et ont une efficacité montrée par des recherches scientifiques. Plusieurs de ces produits de phytothérapie sont également disponibles en capsules.

Caféine

Même une quantité modérée de caféine, qui se trouve aussi dans le chocolat, les sodas, le thé et le café décaféiné, peut nuire au sommeil. La caféine se retrouve également dans certains médicaments en vente libre tels que les antidouleurs, les médicaments pour la perte de poids, les diurétiques et les médicaments pour le rhume. Ils peuvent contenir autant de caféine et même plus qu'une tasse de café.

Alcool

L'alcool peut aider à s'endormir plus rapidement mais il peut aussi causer des réveils plus fréquents, un sommeil moins récupérateur, des maux de têtes, des sueurs nocturnes et des cauchemars.

Voyez également:

Combattre l'insomnie
Phytothérapie et sommeil
Médicaments pour le traitement de l'insomnie
DOSSIER: Sommeil, insomnie, troubles du sommeil