Lève-tôt et couche-tard diffèrent dans leurs attitudes par rapport au présent et au futur

La préférence à être lève-tôt ou couche-tard, appelée chronotype, est liée à différentes orientations et attitudes par rapport au présent et au futur (perspectives temporelles), selon une étude publiée dans la revue Biological Rhythm Research.

Les gens du matin ont tendance à se réveiller et se coucher tôt et à être plus productifs en début de journée. Ceux du soir ont tendance à se réveiller plus tard, à démarrer plus lentement et à être à leur meilleur dans la soirée.

La plupart des gens se situent entre les deux. Alors que des facteurs biologiques et génétiques peuvent être en cause, la présente étude met en évidence un facteur psychologique.

Le psychologue Philip Zimbardo a identifié cinq attitudes temporelles qui représentent des dimensions relativement stables de la personnalité et qui influencent les décisions et les comportements dans divers contextes. Selon ses travaux, les gens ont souvent tendance à se situer de façon prédominante dans l'un des cinq types suivants de perspective temporelle (1):

  • orientée vers le présent avec une attitude fataliste
  • orientée vers le présent avec une attitude hédoniste
  • orientée vers le futur
  • orientée vers le passé avec une évaluation négative
  • orientée vers le passé avec une évaluation positive

Avoir une perspective temporelle équilibrée permet un fonctionnement optimal, tandis que fonctionner trop exclusivement sur un seul mode a des conséquences négatives.

Bien que le chronotype et la perspective temporelle soient liés à différents horizons de temps (la journée et la vie), des études ont suggéré que certaines des dimensions de la perspective temporelle pourraient être liées à la préférence à être du matin ou du soir.

Pour le vérifier, Maciej Stolarski de l'Université de Warsaw (Pologne) et ses collègues ont mené cette étude avec 309 étudiants universitaires (dont 30% étaient des hommes), âgés entre 19 et 26 ans. Les participants ont complété le Questionnaire de typologie circadienne et l'Échelle de perspective temporelle de Zimbardo.

Pour les couche-tard, montre l'étude, demain est un autre jour. Ils ont tendance à présenter une orientation hédonique vers le présent (être dirigés par les impulsions de recherche de plaisir...) alors que les lève-tôt ont tendance à présenter une plus grande orientation vers le futur (être plus ambitieux, orientés vers des objectifs...).

Le chronotype matinal était aussi lié à une perspective temporelle plus équilibrée (ex. profiter du présent de façon raisonnable malgré l'orientation vers le futur), ce qui indique, soulignent les chercheurs, une tendance vers une attitude mieux adaptée.

Voyez également:

(1) Ces types sont décrits à la fin du test : Quelles sont vos attitudes concernant le passé, le présent et le futur?.

Psychomédia avec sources: Biological Rhythm Research, Chronobiology International.
Tous droits réservés