FAITES LE TEST: Quel est votre niveau de compassion envers vous-même?

Le concept de compassion envers soi-même s'est beaucoup développé et popularisé ces dernières années sous l'influence notamment d'un courant d'intégration de certains aspects de la philosophie bouddhiste à la psychologie cognitive et en particulier d'intégration de l'approche dite de pleine conscience à la psychothérapie cognitive.

La compassion envers soi-même est, selon le modèle proposé par la chercheuse en psychologie Kristin Neff (2003), constituée de trois composantes.

Ces composantes sont la bienveillance envers soi-même, la reconnaissance de son humanité et la pleine conscience (qui consiste à observer ses expériences intérieures sans porter de jugement de valeur).

Un nombre croissant de recherches suggère que la compassion envers soi-même est associée à la santé psychologique. Des niveaux élevés de compassion envers soi-même ont été associés à une plus grande satisfaction générale, à l'intelligence émotionnelle, aux liens sociaux, à l'atteinte d'objectifs, ainsi qu'à moins de critique de soi-même, de dépression, d'anxiété, de rumination, de perfectionnisme, de buts de performance et de troubles des comportements alimentaires.

Le présent test est couramment utilisé dans la recherche sur la compassion envers soi-même. Il s'agit d'une échelle développée par Kristin Neff (1).

Pour discuter de ce test et comparer vos résultats, vous pouvez les partager sur Facebook et Twitter.

Voyez également:

(1) Self-Compassion Scale, publié dans la revue Self and Identity (Development and validation of a scale to measure self-compassion) en 2003. Traduction Psychomédia.

Psychomédia avec source: self-compassion.org Tous droits réservés