Qu'est-ce que la méditation et la psychothérapie cognitive de pleine conscience (mindfulness)?

Voyez également: FAITES LE TEST : Avez-vous pleine conscience du moment présent? - Pleine conscience : 4 exercices pour s'initier

La méditation de pleine conscience consiste à porter intentionnellement attention aux expériences internes ou externes du moment présent, sans porter de jugement de valeur.

Alors qu'elle tire ses origines de la tradition bouddhiste, les travaux de Jon Kabat-Zinn de l’Université du Massachusetts (États-Unis), vers la fin des années 1990, ont été influents pour promouvoir son intégration à différentes formes de psychothérapie.

Jon Kabat-Zinn a développé la psychothérapie dite de "réduction du stress basée sur la pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction) pour la gestion du stress, de l'anxiété et de la douleur chronique chez les personnes atteintes de maladies. Cette approche a été reprise et étudiée par plusieurs équipes américaines.

La méditation de pleine conscience a aussi été intégrée à la psychothérapie cognitive pour la prévention des rechutes en dépression, à la psychothérapie comportementale dialectique (de Marsha Linehan) pour le traitement du trouble de la personnalité limite (borderline) et à la thérapie d'acceptation et d'engagement ("Acceptance and Commitment Therapy" de Steven C. Hayes, utilisée en thérapie de couple).

Intégrée à la psychothérapie cognitive ou de réduction de stress, la méditation de pleine conscience vise:

  • à améliorer la conscience du moment des sensations corporelles, des pensées, et des émotions;
  • à améliorer l'acceptation des émotions négatives avec une attitude d'auto-compassion;
  • des objectifs spécifiques tels que, par exemples, prendre conscience de la spirale de pensées et d'émotions négatives qui peut favoriser une rechute en dépression, stopper cette spirale en développant une nouvelle attitude envers ces pensées et émotions.

Une telle thérapie intègre souvent d'autres techniques que la méditation et vise d'autres objectifs tels que développer des stratégies d'adaptation.

Une différence importante de la psychothérapie cognitive de pleine conscience et la psychothérapie traditionnelle est que l'accent est davantage mis sur l'acceptation sans jugement des pensées et des émotions négatives plutôt que sur leur changement. (L'approche traditionnelle est représentée dans cet article: Anxiété, dépression, colère : remettre en question les pensées automatiques).

Voici des exemples d'expérimentation de psychothérapie utilisant la méditation de pleine conscience:

Gestion de la douleur chronique:
La thérapie de réduction du stress basée sur la pleine conscience pour la fibromyalgie
Arthrite et rhumatisme: la méditation de pleine conscience (mindfulness) aide à réduire certains symptômes
Comment la méditation réduit-elle la douleur?

Prévention des rechutes en dépression:
La psychothérapie cognitive de pleine conscience pour la prévention des rechutes de dépression
La thérapie cognitive de pleine conscience efficace pour le traitement de la dépression
La psychothérapie aide à éviter que les pensées tristes évoluent en dépression

Voyez également:

FAITES LE TEST : Avez-vous pleine conscience du moment présent?
Pleine conscience : 4 exercices pour s'initier
Pleine conscience: dernières actualités

Psychomédia
Tous droits réservés