Ménopause: études sur l'efficacité des compléments et produits à base de plantes

L'Institut allemand pour la qualité et l'efficacité des soins de santé (IQWIG) a publié en 2007 une revue des recherches scientifiques sur l'efficacité de certains compléments alimentaires et plantes médicinales pour les symptômes de la ménopause. Voici ses conclusions.

Phyto-estrogènes

Le soya, le trèfle rouge (ou trèfle violet) et le actée à grappes noires (ou cimicifuga, cohosh noir) contiennent des phyto-estrogènes et sont couramment utilisés dans le but de soulager les symptômes de la ménopause. Les phyto-œstrogènes contiennent des substances qui agissent dans l'organisme de façon similaire à l'œstrogène. Les isoflavones sont une forme de phyto-estrogènes contenues par exemples dans le soya et le trèfle rouge.
Les graines de lin, dont ne traite pas cette étude, contiennent également des phytoestrogènes et ont fait l'objet de recherches.

Soya

Les produits à base de soya sont les plus étudiés pour les symptômes de ménopause.

Les résultats de plus de 20 essais cliniques testant diverses préparations de soya et une alimentation riche en soya sont contradictoires. Les bouffées de chaleur étaient améliorées dans certains essais mais pas dans d'autres.

Prendre du soya en doses élevées pendant longtemps peut amener des effets secondaires. Dans une étude certaines femmes ayant pris des doses élevées d'isoflavone de soya pendant 5 ans ont développé une condition appelée hyperphasie endométriale. Cette dernière augmente les risques de développer un cancer endométrial. Il ne semble pas toutefois que les isoflavones pendant une courte période de temps causent des problèmes de santé.

Trèfle rouge ou trèfle violet

Le trèfle rouge contient des isoflavones différents du soya. Les résultats de recherche concernant le soya ne s'appliquent donc pas au trèfle rouge.

Il n'y a pas de données concluantes sur l'efficacité du trèfle rouge pour les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur et les recherches sont insuffisantes pour déterminer s'il peut causer des effets secondaires.

Actée à grappes (Cimicifuga racemosa ou cohos noir)

Il y a peu de données démontrant une efficacité de l'actée à grappes noires pour soulager les symptômes de ménopause.

Environ 5% des femmes prenant ce produit ont rapporté des effets secondaires tels que des problèmes du système digestif, des maux de tête, des étourdissements, des nausées et des allergies. Ces effets s'estompent habituellement quand l'utilisation du produit est cessée.

Certaines personnes ont eu de sérieux dommages au foie après avoir pris du cohosh noir. L'autorité européenne de surveillance des médicaments recommande d'arrêter de prendre des produits contenant du cohosh noir en cas de signes de dommages possibles au foie tels que la fatigue, la perte d'appétit, une couleur jaune des yeux ou de la peau, une urine plus foncée ou des douleurs sévères dans la partie supérieure de l'estomac avec des nausées et des vomissements.

Voyez également à ce sujet:
L'actée à grappes noires inefficace pour les symptômes de ménopause

Autres plantes médicinales

Une variété d'autres produits de phytothérapie est utilisée dans le but de soulager les symptômes de ménopause, incluant la rhubarbe, le ginseng, le dông quai (angélique chinoise, aussi appelé ginseng des femmes bien que n'étant pas du ginseng), l'huile de primevère (ou huile d'onagre), le poivre des moines (ou gattilier) et le kava.

Pour tous ces produits naturels, il n'y a pas de preuves qu'ils soulagent les symptômes comme les bouffées de chaleur.

Certains d'entre eux peuvent avoir des effets néfastes ou peuvent causer des problèmes lorsque pris en même temps que d'autres médicaments. Par exemple, il est possible que prendre du ginseng en même temps qu'un médicament anticoagulant comme l'héparine cause des saignements.

En Allemagne et dans plusieurs autres pays, les produits contenant du kava ont été retirés du marché pour des raisons de sécurité. Le kava peut causer des réactions allergiques et des problèmes de peau. Des dommages au foie et un impact sur le système nerveux sont possibles.

Médicaments autres que les hormones de substitution

Un éventail de médicaments autres que les traitements hormonaux basés sur l'estrogène sont aussi essayés, notamment la DHEA (dite hormone de jouvence), qui est vendue comme complément alimentaire aux États-unis et sous prescription en France, et certains antidépresseurs.

Aucun de ceux-ci ne se sont avérés efficaces dans des essais cliniques et tous ces médicaments ont des effets secondaires, conclut le rapport.

PsychoMédia avec source:
The Informed Health Online

Voyez également:

Ménopause: quels compléments et produits à base de plantes sont efficaces?
Les graines de lin réduiraient les bouffées de chaleur de moitié
Ménopause: le millepertuis pourrait être efficace contre les bouffées de chaleur
DOSSIER : Ménopause

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

compléments aidant aux symptômes de la ménopause

les phyto oestrogènes sont des hormones aussi, or, l'organisme produisant moins d'hormones à cette période de la vie, je pense peu approprié de lui en fournir, qu'elles soient d'origine végétale ou pas ... pour ma part, mon homéopathe m'a conseillé le pollen concentré et ça marche très bien. Je prenais du soja avant, et "heureusement", l'entreprise qui le fabriquais (evestrel) ne les fabrique plus parce qu'elle a été rachetée (!!!!!! ...)
Le hasard fait parfois bien les choses, je n'ajoute plus d'hormones à mon organisme ...