La nature repose l'esprit

Passer du temps dans la nature est plus reposant pour l'esprit que de passer du temps dans un environnement urbain, selon une récente étude publiée dans la revue Psychological Science.

Après avoir testé les capacités de mémoire et d'attention chez des volontaires, les psychologues Marc G. Berman, John Jonides, et Stephen Kaplan de l'Université du Michigan leur ont demandé d'aller prendre une marche dans un parc ou au centre-ville de Ann Arbor.
Ils remesuraient ensuite leurs capacités mentales. Ces dernières étaient grandement améliorées après la marche dans le parc, ce qui n'était pas le cas après la marche en ville.

Dans une deuxième expérience, après avoir complété les tests, les participants regardaient des photos de nature ou d'environnements urbains plutôt que d'aller prendre une marche. Ceux qui ont regardé des photos de nature ont mieux performé aux tests de capacités mentales que ceux qui ont regardé des scènes de ville.

Les auteurs suggèrent que les environnements urbains fournissent un pattern de stimulation relativement complexe, qui requière plus d'effort pour être interprété. Les environnements naturels offrent un pattern plus cohérent (et souvent plus esthétique) qui, loin de demander des efforts, est souvent vécu comme reposant. Être dans la nature, ne demandant pas d'effort, permettrait de restaurer les capacités cognitives.

Voyez également:

Relaxation et nature
L'écothérapie pour soigner la dépression
Hyperactivité: les espaces verts aident à réduire les symptômes
DOSSIER: Relaxation et détente

Psychomédia avec source: Association for Psychological Science