Les meilleures stratégies pour s'adapter aux échecs et revers du quotidien

Des chercheurs ont étudié quelles stratégies les gens utilisent pour s'adapter aux petits échecs et revers du quotidien et lesquelles permettent le mieux de conserver le moral et de se sentir satisfait à la fin de la journée. Trois stratégies s'avéraient plus efficaces que les autres.

Joachim Stoeber et Dirk Janssen du département de psychologie de l'Université de Kent ont mené cette étude avec 149 étudiants qui tenaient un journal quotidien pendant quelques jours dans lequel ils rapportaient l'échec ou le revers le plus dérangeant de la journée, les stratégies qu'ils avaient utilisées pour composer avec cet événement, et leur sentiment de satisfaction à la fin de la journée.

Les stratégies utilisées incluaient: le recours au soutien (émotionnel ou instrumental), la distraction, le déni, la religion, la ventilation, l'utilisation de substances, l'auto-accusation et le désengagement comportemental.

Le recours au soutien social (émotionnel et instrumental), le déni, la ventilation, le désengagement comportemental et l'auto-accusation étaient liés à une moins grande satisfaction à la fin de la journée: plus les étudiants utilisaient ces stratégies, moins ils se sentaient satisfaits à la fin de la journée.

Alors que le recadrage positif (essayer de voir les choses sous un angle plus positif, rechercher quelque chose de bon dans ce qui s'est passé), l'acceptation et l'humour avaient des effets positifs sur la satisfaction: plus ces stratégies étaient utilisées, plus grande était la satisfaction à la fin de la journée.

Le fait que le recadrage positif était utile pour les étudiants ayant un niveau élevé de préoccupations perfectionnistes est particulièrement important, dit Stoeber, car il suggère que ces personnes, qui ont tendance à être insatisfaites peu importe ce qu'elles accomplissent, sont capables de connaître des niveaux élevés de satisfaction si elles utilisent le recadrage positif face lorsqu'elles perçoivent comme des échecs.

Une recommandation utile pour quiconque tente de composer avec des événements négatifs du quotidien, ajoute-t-il, serait d'essayer de trouver des aspects positifs dans les conséquences de ce qu'ils considèrent comme des "échecs" et de recadrer ces résultats de façon plus positive, par exemple, en se concentrant sur ce qui a été atteint, plutôt que sur ce qui n'a pas été atteint. «Il ne sert à rien de ruminer sur les échecs et les revers et d'abaisser encore plus son moral, dit-il. Il est plus utile d'essayer d'accepter ce qui s'est passé, de chercher des aspects positifs et - si c'est une petite chose - d'en rire.

Rechercher les aspects positifs de la journée, le recadrage et l'acceptation font partie des stratégies mises de l'avant par certaines approches de psychothérapie cognitivo-comportementale (notamment celles dite de pleine conscience et celles issues de la psychologie positive) pour le traitement de la dépression.

Cette étude est publiée dans la revue Anxiety, Stress & Coping.

Voyez également:

Psychomédia avec source: Science Daily Tous droits réservés