Ce test, le Questionnaire sur l'acceptation et l'action, a été publié par le psychologue Frank W. Bond et ses collègues en 2011 (1). Il évalue la flexibilité psychologique.

La santé mentale et l'efficacité des comportements, selon le modèle de ces chercheurs, sont davantage influencées par la réaction d'une personne à ses pensées et ses émotions que par la forme ou le contenu de ces dernières.

La flexibilité est définie comme la capacité à être conscient de ses pensées et émotions du moment présent, sans défense inutile, et sans que cela empêche de poursuivre ses actions dans la poursuite de ses objectifs et de ses valeurs.

La flexibilité permet par exemple d'accepter de vivre une anxiété qui va de pair avec certaines actions que l'on souhaite accomplir. Alors que la recherche de l'évitement de cette émotion peut conduire à ne pas réaliser des buts à long terme. Les actions d'une personne peuvent ainsi être déterminées de façon inflexible par l'évitement d'événements internes indésirables.

La flexibilité est ainsi décrite comme une capacité d'acceptation et d'engagement. Cette conception est centrale dans plusieurs des nouvelles thérapies cognitives dites contextuelles (ou de troisième vague) dont particulièrement la thérapie d'acceptation et d'engagement (2).

FAITES LE TEST

Ce test n'est pas présenté dans une perspective d'évaluation clinique mais plutôt d'information sur les avancements de la recherche en psychologie et dans le but de favoriser la réflexion.

(1) Bond, F. W., Hayes, S. C., Baer, R. A., Carpenter, K. M., Guenole, N., Orcutt, H. K., Waltz, T., & Zettle, R. D. (2011). Preliminary psychometric properties of the Acceptance and Action Questionniare - II (AAQ-II): A revised measure of psychological flexibility and experiential avoidance. Behavior Therapy. Traduction libre de Psychomédia (non validée empiriquement).

(2) D'autres sont la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience, la thérapie comportementale dialectique de Linehan et la thérapie métacognitive.

Psychomédia
Tous droits réservés.