L'insomnie liée à un risque accru de crise cardiaque

L'insomnie est liée à un risque accru de crise cardiaque (infarctus du myocarde) selon une étude norvégienne publiée dans la revue Circulation. Lars Erik Laugsand de l'Université de Trondheim et ses collègues ont analysé les données concernant le sommeil de 52.610 Norvégiens qu'ils ont mises en relation avec les dossiers médicaux hospitaliers et les statistiques de décès.

Comparativement aux personnes n'ayant pas de problèmes de sommeil, le risque de crise cardiaque augmentait:
- de 45 % chez les personnes qui avaient de la difficulté à trouver le sommeil presque tous les jours au cours du dernier mois;
- de 30 % chez celles qui avaient de la difficulté à rester endormies presque chaque nuit;
- et de 27 % chez celles qui avaient l'impression de ne pas être reposées au réveil au moins une fois par semaine.

Le risque augmentait avec chaque symptôme additionnel d'insomnie.

  • Les chercheurs attribuent ce lien, de façon hypothétique, à des augmentations de l'hypertension artérielle et de l'inflammation. Des études précédentes ont effectivement montré un lien entre les problèmes de sommeil et hypertension. Une étude publiée en 2009, notamment, montrait que chaque heure de sommeil en moins pendant cinq ans était associée à une risque accru d'hypertension de 37 %. Et, une étude publiée ne 2008 montrait qu'une seule nuit de manque de sommeil augmentait l'inflammation chez les femmes.

  • Par ailleurs, une étude publiée en décembre dernier montrait que l'infarctus peut causer des dommages au cerveau qui ont pour conséquence une diminution de la qualité du sommeil, plus spécifiquement une réduction des périodes de sommeil paradoxal.

Voyez également: