Une seule nuit de manque de sommeil augmente l'inflammation chez les femmes

Le manque de sommeil, même de quelques heures pendant une seule nuit, peut amener le système immunitaire à se retourner contre les tissus sains de l'organisme et les organes selon une récente recherche publiée dans la revue Biological Psychiatry.

Selon les chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles, le manque de sommeil, mêmes de quelques heures, peut déclencher un circuit cellulaire qui produit une inflammation endommageant les tissus.
Ces résultats suggèrent qu'une bonne nuit de sommeil peut réduire le risque de maladie cardiaque et de maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, disent-ils.

Ils ont mesuré les niveaux du facteur (NF)-κB qui joue un rôle important dans la réponse inflammatoire de l'organisme.

L'augmentation de cette réponse en lien avec un manque de sommeil n'était observable que chez les femmes.

Ces résultats aident à comprendre, disent les chercheurs, le lien entre les perturbations du sommeil et le risque de plusieurs conditions médicales telles que les maladies cardio-vasculaires, l'arthrite, le diabète, certains cancers et l'obésité.

Voyez également:

Combattre l'insomnie
Manque de sommeil plus dommageable pour les femmes (détresse, diabète, etc.)
Quels sont les troubles du sommeil?
DOSSIER: Les médicaments utilisés pour le traitement de l'insomnie
DOSSIER Psychomédia: Sommeil, insomnie
En dépression, plus d'inflammation en réponse au stress

PsychoMédia avec source:Science Daily