L'American College of Physicians (Collège américain des médecins) a publié, dans la revue Annals of Internal Medicine, des lignes directrices pour la gestion de l'insomnie chronique chez les adultes.

Ces nouvelles lignes directrices sont basées sur une analyse des études cliniques randomisées publiées depuis 2016.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) doit être le traitement de première ligne pour les adultes souffrant d'insomnie chronique, conclut l'American College of Physicians (ACP).

La TCC est un traitement psychologique, impliquant habituellement 6 à 8 sessions, qui consiste en une combinaison de traitements :

La TCC résout ou atténue l'insomnie chronique chez 70 % à 80 % des personnes traitées, souvent sans médication.

Si la TCC seule est infructueuse, l'ACP recommande que les médecins utilisent une approche de décision médicale partagée avec leurs patients pour décider si un médicament doit être ajouté au traitement. Cela devrait inclure une discussion des bénéfices, des effets secondaires et des coûts des médicaments.

Un éditorial accompagnant l'article appelle les décideurs à prendre des mesures pour améliorer le remboursement et la prestation de services de santé comportementaux basés sur des données probantes (« Evidence Based ») tels que la TCC.

Insomnie : efficacité d'une seule séance de thérapie cognitivo-comportementale

Psychomédia avec sources : Annals of Internal Medicine, Editorial (AIM), American College of Physicians.
Tous droits réservés