Stress: réactions différentes des hommes et des femmes

Les régions du cerveau qui s'activent en réaction au stress sont différentes chez les hommes et les femmes selon une recherche publiée dans la revue Social Cognitive and Affective Neuroscience.

J.J. Wang et ses collègues ont analysé des images de l'activation du cerveau chez 16 hommes et 16 femmes alors qu'ils étaient soumis à une tâche de calcul mental dans des conditions stressantes.
Les hommes réagissaient au stress par une activation plus grande du cortex préfrontal droit et une réduction de l'activation dans le cortex orbitofrontal gauche. Cette réponse était liée à la production de l'hormone de stress cortisol.

Les femmes réagissaient par une activation du système limbique, une partie du cerveau principalement impliquée dans les émotions. Cette activation n'était pas liée à un changement du niveau de cortisol.

Chez les hommes et les femmes, la réponse du cerveau durait plus longtemps que la tâche stressante mais elle persistait de manière plus forte chez les femmes.

Ces résultats suggèrent, selon les chercheurs, que les réponses au stress peuvent être fondamentalement différentes chez les hommes et les femmes et correspondre à ce qui est parfois caractérisé comme des réponses de “fight-or-flight” chez les hommes et “tend-and-befriend” chez les femmes.

Au cours de l'évolution, les hommes pourraient avoir eu à confronter des stresseurs en les dominant ou en les fuyant, alors que les femmes pourraient avoir répondu au stress en prenant soin des enfants et en s'insérant dans des groupes sociaux, ce qui maximisait la survie des espèces en périodes d'adversité.

"Les femmes ont des taux de dépression et de troubles anxieux deux fois plus élevés que les hommes", note Wang. "Le fait que les femmes répondent au stress par une augmentation de l'activité de régions impliquées dans les émotions et que ces changements durent plus longtemps que chez les hommes, peut fournir un début d'explication à cette différence d'incidence des troubles de l'humeur", ajoute-t-il.

Voyez également:

Humeur dépressive ou impulsivité: différence cérébrale entre hommes et femmes
Les femmes plus sensibles au stress que les hommes?
L'estrogène rend les femmes plus vulnérables au stress
Les femmes plus susceptibles de développer un stress post-traumatique
DOSSIER : Mode de vie, stress et bien-être
DOSSIER : Relaxation et détente