Arthrite et rhumatisme: la méditation de pleine conscience (mindfulness) aide à réduire certains symptômes

Des exercices de méditation de pleine conscience (mindfulness) peuvent aider à limiter le stress et la fatigue liés à une maladie articulaire rhumatoïde douloureuse, selon une étude publiée dans les Annals of the Rheumatic Diseases.

Les chercheurs ont suivi, pendant 1 an, 73 personnes, âgées entre 20 et 70 ans, atteintes d'une maladie articulaire telle que l'arthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante (arthrite qui touche les ligaments de la colonne vertébrale) et le rhumatisme psoriasique.

La moitié participait à un groupe de formation à la "mindfulness" (10 séances) et l'autre moitié recevait les soins standards tout en se faisant offrir un CD présentant des exercices similaires à utiliser à domicile à leur convenance.

Les sessions de formation étaient centrées sur des thèmes tels que la reconnaissance de ses limites personnelles ou l'adaptation à de fortes émotions comme la colère, la joie et la tristesse. Les participants étaient encouragés à porter attention à leurs sentiments, pensées et expériences corporelles du moment, dont la douleur, sans les juger ou tenter de les éviter. Des séances comportaient aussi des exercices créatifs tels que l'imagerie guidée, la musique et le dessin.

Après les 10 séances, puis 1 an plus tard, les capacités d'adaptation, le niveau de stress et le contrôle des symptômes, dont la douleur et la fatigue, étaient évalués.

Aucune différence n'a été constatée en ce qui concerne les niveaux de douleur et l'activité de la maladie, mais les niveaux de stress et de fatigue étaient améliorés. Les différences les plus importantes concernaient la fatigue.

Des tentatives précédentes d'utiliser des méthodes psychologiques et éducationnelles pour aider les personnes atteintes d'arthrite à composer avec les aspects de la maladie qui apportent une détresse psychologique avaient tendance à apporter des bénéfices à court terme.

Les résultats durables de la présente étude indiquent que les participants peuvent avoir intégré quelques stratégies de pleine conscience, lesquelles doivent avoir renforcer leur capacité de faire face aux expériences stressantes de façon flexible, commentent les chercheurs.

Voyez également:

Psychomédia avec source: Medical News Today. Tous droits réservés.