La thérapie cognitive de pleine conscience efficace pour le traitement de la dépression

Retour au dossier Dépression

Une thérapie d'approche cognitive basée sur la méditation attentive ou introspective, appelée psychothérapie basée sur la pleine conscience (midfulness), s'avère aussi efficace que les médicaments antidépresseurs pour prévenir les rechutes chez les personnes souffrant de dépression majeure récurrente et plus efficace pour améliorer la qualité de vie, selon une recherche publiée dans le Journal of Consulting and Clinical Psychology.

Cette thérapie cible les pensées négatives et vise à aider les personnes qui ont une disposition à la dépression récurrente à stopper la spirale d'émotions négatives qui conduit à un épisode de dépression.
La recherche, dirigée par Willem Kuyken de l'Université d'Exeter, impliquait 123 participants souffrant de dépression majeure récurrente qui étaient assignés au hasard à un groupe de traitement ou un groupe de comparaison. Les participants assignés au groupe de comparaison continuaient leur traitement avec antidépresseurs.

Ceux qui recevaient le traitement participaient pendant 8 semaines à des groupes de 8 à 15 personnes et apprenaient des exercices qu'ils étaient invités à continuer à pratiquer par eux-mêmes par la suite. Plusieurs de ces exercices étaient basés sur des techniques de méditation attentive ou introspective et aidaient à prendre le temps de se concentrer sur le présent, plutôt que de s'attarder sur les événements passés ou de planifier les tâches futures.

Quinze mois après l'essai, 47% des participants ayant bénéficié de la thérapie ont vécu une rechute en dépression comparativement à 60% de ceux ayant simplement poursuivi leur traitement avec antidépresseurs. Les participants du groupe de thérapie rapportaient également une plus grande qualité de vie, en termes d'appréciation de leur vie quotidienne et de bien-être physique.

Plusieurs participants rapportaient une plus grande acceptation et un meilleur contrôle des pensées et émotions négatives.

Selon les chercheurs, cette forme de psychothérapie serait, dans le système de santé, une alternative viable aux antidépresseurs avec un rapport coût-efficacité comparable.

Quand les gens cessent de prendre les antidépresseurs, ils sont particulièrement vulnérables alors que l'approche psychothérapeutique enseigne des habiletés, commente Willem Kuyken.

Psychomédia avec source:
Eurekalert

Voyez également:

Des changements de mode de vie comme traitement de la dépression, de l'anxiété et d'autres troubles mentaux
La psychothérapie aide à éviter que les pensées tristes évoluent en dépression
Dépression, colère: analyser ses émotions ou se distraire?
Le millepertuis aussi efficace que les antidépresseurs contre la dépression
DOSSIER: Dépression