Quel est le meilleur régime pour maigrir selon l'Anses (France)?

L'Anses (1) a évalué 15 régimes amaigrissants populaires (2) dont les régimes Dukan et Montignac. Elle conclut que tous présentent des carences nutritionnelles qui peuvent avoir des conséquences importantes sur la santé. Et tous mènent à une reprise du poids perdu et même plus.

Que faire alors pour maigrir? Adopter une alimentation hypocalorique (dont l'apport en calories est inférieur à la dépense) mais équilibrée et diversifiée, soutient l'Anses.

C'est-à-dire une alimentation qui n'exclut pas de catégories de macronutriments (glucides, protéines et lipides) et continue de respecter, pour chacune de ces catégories, les proportions recommandées de l'apport nutritionnel quotidien.

Le Programme National Nutrition Santé (France) définit l'alimentation équilibrée comme suit:

    - au moins 5 fruits et légumes par jour
    - 3 produits laitiers par jour
    - des féculents (glucides lents ou complexes) à chaque repas et selon l’appétit (pommes de terre, riz brun de préférence, pâtes, céréales)
    - 1 ou 2 portions de viande, poisson ou œuf par jour
    - limiter les matières grasses
    - limiter les produits sucrés
    - limiter le sel.

En ce qui concerne les matières grasses, l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) relevait en mars dernier de 35 à 40% leur apport calorique quotidien dans une alimentation équilibrée.

En plus de prévenir les problèmes de santé liés aux carences alimentaires, une approche hypocalorique qui demeure équilibrée prévient mieux les troubles alimentaires liés aux privations et permet de modifier graduellement son alimentation de façon durable.

Selon une vaste étude danoise partiellement financée par l'Union européenne à hauteur de 15 millions d'euros, dont la publication coïncide avec celle de l'Anses , ces recommandations ne seraient pas les meilleures pour le maintien de la perte de poids après un régime amaigrissant. Un régime comportant plus de protéines maigres (provenant de volailles, de poissons et de légumineuses) et qui limite les glucides qui ont un indice glycémique élevé serait beaucoup plus efficace. Alors qu'il est facile d'identifier les protéines maigres, choisir des aliments à indice glycémique faible requière plus d'apprentissage car ce concept est peu intuitif.

Par ailleurs, bien sûr, l'évolution des habitudes alimentaires est plus efficace pour la perte de poids si elle est associée à une activité physique régulière, rappelle l'Anses.

Voyez également:

15 régimes pour maigrir évalués par l'Anses (France)
Une alimentation se rapprochant du régime Dukan liée à une mortalité plus élevée
Contrôler l'appétit avec un régime basé sur la densité calorique
Quel est le besoin en calories par jour?
DOSSIER Psychomédia : Comment maigrir sainement

(1) Agence nationale française de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

(2) Atkins, Californien (de Guttersen), Citron détox, Chrononutrition (de Delabos), Cohen, Dukan, Fricker, Mayo, Miami (de Agatston), Montignac, Ornish, Scarsdale (de Tarnower), Soupe au chou, Weight Watchers, Zone (de Sears).

Psychomédia avec source: Anses
Tous droits réservés

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Maigrir dans les pays riches

le programme "français" est BIEN SUR influencé par les lobbys français :
- il n'y a qu'en France qu'il se dit 5 fruits/légumes ( la plupart des autres pays, c'est 3)
- 3 produits laitiers : vive le lobby des industriels du lait ! On est des ADULTES, pas des enfants. la surconsommation de produits laitiers est remise en caue partout dans le monde.

- "limiter", cela ne veux strictement rien dire. Avec un peu de sérieux, il faut décrire clairement et simplement les limites en matière de graisse et sucres, ou ils se trouvent, et donner des exemples simples.

ENFIN : il serait bien plus intelligent de développer une ligne d'alimentation "respectueuse de la santé", pour des citadins qui n'ont pas le temps de cuisiner et qui ont un métier sédentaire.

Tellement simple qu'on préfère harceler-culpabiliser les gros, parce que tant qu'ils se trouvent gros, ils sont mentalement fragiles.

Qui y gagne : les industriels , encore et toujours.

ref : maigrir dans les pays riches

Tout à fait d'accord avec votre commentaire! Tout est dit et très bien dit !!! Tout n'est qu'une question de manipulation dans l'intérêt des industries.