Perte de poids: des petits ou des grands changements?

Selon Rena Win, professeur de psychiatrie et de comportement humain à l'Université Brown, les gens qui réussissent à prévenir la prise de poids et ceux qui en perdent et réussissent à maintenir cette perte de poids ont fait des grands changements dans leur alimentation et leur niveau d'activité physique.

"Nous vivons dans un environnement obésogénique qui repose grandement sur le fast food, l'automobile et les contrôles à distance, qui peuvent être qualifiés de toxiques par rapport à un poids idéal", dit-elle.
"Avec notre recherche, nous voulons déterminer quelles sont les stratégies qui fonctionnent le mieux pour maintenir un poids normal dans cet environnement toxique. Nous avons découvert que des changements très importants sont nécessaires."

Avec James Hill de l'Université du Colorado à Denver, elle a fondé le Registre national de contrôle du poids (National Weight Control Registry) qui inclut des données sur plus de 5000 hommes et femmes qui ont, en moyenne, perdu 70 livres (32 kilos) et maintenu leur perte de poids pendant six ans.

Wing et Hill vont présenter, au congrès annuel de l'American Association for the Advancement of Science, des optiques alternatives sur les façons de résoudre l'épidémie d'obésité.

Hill argumentera que de petits changements quotidiens tels qu'utiliser les escaliers sont suffisants pour prévenir le gain de poids qui s'accumule et peut conduire à l'obésité.

Wing défendra plutôt que des changements dans le mode de vie beaucoup plus importants, comme faire de l'exercice 60 à 90 minutes par jour, sont nécessaires pour prévenir le gain de poids.

"Nos données du Registre national suggèrent que les stratégies associées au maintien de la perte de poids incluent de hauts niveaux d'activité physique et un contrôle conscient des habitudes alimentaires", dit-elle.

"Ceux qui demeurent diligents et font de l'exercice sont beaucoup moins susceptibles de reprendre le poids perdu."

Des exemples de contrôle conscient incluent de se peser fréquemment, de poursuivre une alimentation saine autant la fin de semaine que la semaine et de prendre des actions rapides si de petits gains de poids sont observés.

Elle présentera également des résultats de recherches récentes qui supportent l'idée que des changements comportementaux importants sont nécessaires pour maintenir un poids santé, même chez ceux qui ne sont pas génétiquement ou physiologiquement prédisposés à l'obésité.

"Il n'y a pas d'autre issues", dit Wing. "Si vous voulez maigrir et maintenir la perte de poids, vous devez réellement changer votre mode de vie, particulièrement si vous avez un surpoids ou si vous avez des antécédents d'obésité dans votre famille. L'épidémie d'obésité ne s'en ira pas simplement parce que les gens passent du lait entier au lait écrémé. Ils doivent couper leurs calories de façon substantielle et augmenter leur activité physique pour atteindre un poids santé et garder la balance à l'esprit une fois qu'ils ont réussi."

Voyez également:

Perte de poids: Comment s'y prennent ceux qui réussissent
Perdre du poids: Quinze conseils d'experts
Se peser tous les jours pour maintenir son poids ou en perdre
30 minutes d'activité physique par jour, est-ce assez?
Le poids perdu au moyen de régimes est repris
DOSSIER : Comment perdre du poids sainement

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Perdre du poids .