La DHEA inefficace. Existe-t-il d'autres élixirs de jouvence ?

La DHEA inefficace. Y a-t-il d'autres élixirs de jouvence ?
La DHEA, communément appelée hormone de jouvence ou de jeunesse, n'est pas la préparation magique assurant la longévité. Une récente recherche, récente recherche publiée dans la revue «New England Journal of Medicine», conclut qu'elle est inefficace pour contrer le vieillissement.

Y a-t-il d'autres élixirs de jouvence potentiels vers lesquels nous pouvons tourner nos espoirs pour une plus grande longévité et une meilleure santé?
Le potentiel anti-vieillissement de l'hormone de croissance et, surtout, des antioxydants font l'objet de recherches.

L'hormone de croissance

On allègue, comme dans le cas de la DHEA, que l'hormone de croissance apporterait des bénéfices tels qu'une plus grande énergie, une meilleure force musculaire et une réduction des graisses de l'organisme. Comme c'est le cas pour la DHEA, l'organisme fabrique moins d'hormone de croissance à mesure que nous vieillissons.

Le seul usage approuvé est pour les enfants ayant un retard très marqué de croissance. Malgré cela n'empêche pas que des gens dépensent des milliers de dollars par année dans l'espoir que l'hormone de croissance puisse ralentir ou renverser le vieillissement.

Dans de récentes recherches, des injections d'hormone de croissance sur une courte période semblaient augmenter le volume et la force des muscles et diminuer le graisses chez des hommes et des femmes âgés. Des recherches plus longues impliquant un plus grand nombre de participants sont nécessaires pour vérifier si l'hormone de croissance pourrait prévenir la faiblesse et la fragilité chez les gens âgés sans avoir d'effets secondaires dangereux.

Des experts croient que des traitements avec l'hormone de croissance pourraient causer le diabète, une diminution des fluides dans les tissus du corps et le syndrome du tunnel carpien. Ils se demandent aussi si de tels traitements chez des adultes pourraient entraîner une croissance disproportionnées de certains tissus comme les os par exemple.

Les antioxydants

Les antioxydants sont des substances naturelles que l'on retrouve dans l'alimentation. Ils se retrouvent dans les fruits et légumes, les noix, les grains et les légumineuses. La beta-carotène, les vitamines A, C et E sont classées comme anti-oxydants.

Ils pourraient aider à protéger de maladies en prévenant les effets dommageables des radicaux libres dans l'organisme. Les radicaux libres causent des dommages aux cellules, abîmant l'ADN (le code génétique). Selon une théorie du vieillissement, avec le temps, l'action des radicaux libres endommage les cellules, les tissus et les organes. Les dommages aux cellules peuvent accélérer le vieillissement et favoriser des maladies telles que l'Alzheimer et le cancer.

Les antioxydants interceptent les radicaux libres dans l'organisme, neutralisant leurs effets. Les recherches suggèrent que les antioxydants pourraient ralentir ou même prévenir le cancer. Ils combattraient aussi l'inflammation qui est une des causes d'arthrite et de cancers.

Des experts croient qu'ils pourraient prévenir les cataractes, les maladies cardiaques, protéger des effets du tabagisme et renforcir le système immunitaire. Mais les preuves scientifiques manquent encore selon l'Académie nationale des sciences américaine.

Voyez au sujet des antioxydants:

- Les bleuets: excellents pour le cerveau et la santé en général
- Des pommes pour améliorer la mémoire

Donc, pas de fontaine de jouvence sous forme de pilules en vue mais plutôt beaucoup de raisons de bien s'alimenter.

Source: Webmd

Voyez également

- La DHEA (hormone de jouvence) n'est pas l'élixir annoncé
- L'hormone de croissance ne prolonge pas la jeunesse
- Voudriez-vous ajouter 11 ans à votre vie?
- Contrôler le niveau de stress peut ralentir le vieillissement
- Dossier : Mode de vie, stress et santé

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Santé et bien-être