Une étude, publiée dans la revue Pain, a comparé l'effet de compléments de vitamine D à un placebo chez des personnes atteintes de fibromyalgie ayant un niveau faible niveau sanguin de la vitamine.

De faibles niveaux de calcifédiol (forme que prend la vitamine D dans la circulation sanguine) sont particulièrement fréquents chez les personnes souffrant de douleur sévère et de fibromyalgie, indiquent les chercheurs.

Florian Wepner et ses collègues de l'Hôpital orthopédique de Speising (Vienne, Autriche) ont mené cette étude avec 30 femmes atteintes de la maladie et ayant de faibles niveaux de calcifédiol (moins que 32ng/ml). La moitié recevait, pendant 25 semaines la vitamine D et la moitié un placebo. Le but était d'atteindre des niveaux sanguins variant entre 32 et 48ng/ml en ajustant les doses de compléments de vitamine D3 (cholécalciférol).

24 semaines après avoir cessé de prendre la vitamine ou le placebo, une réduction marquée du niveau de douleur perçue était constatée chez celles prenant la vitamine. Entre la première et la 25e semaine de supplémentation, le groupe de traitement a rapporté une amélioration significative du fonctionnement physique (capacité à remplir différents rôles) alors que le groupe ayant pris le placebo ne rapportait aucun changement.

Une amélioration était aussi rapportée concernant la fatigue du matin. Aucun changement n'était constaté pour ce qui est des symptômes de dépression et d'anxiété.

La fibromyalgie ne peut être expliquée par une carence en vitamine D seule, soulignent les chercheurs. Mais ces résultats suggèrent que les niveaux de vitamine D devraient être surveillés régulièrement et ajustés au besoin chez les personnes fibromyalgiques, en particulier durant l'hiver, concluent-ils.

Rappelons que la vitamine D est naturellement produite par la peau sous l'action des rayons UVB du soleil. L'exposition au soleil constitue une source plus importante que l'alimentation.

À noter qu'il n'y a pas encore de consensus précis sur le seuil à partir duquel le niveau de calcifédiol est considéré faible, les recherches sur la vitamine D ne s'étant intensifiées que récemment. Beaucoup reste à découvrir.

L'alimentation peut affecter la douleur de la fibromyalgie et d'autres syndromes douloureux

Pour plus d'informations sur la fibromyalgie ainsi que sur la vitamine D, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : Elsevier, Pain.
Tous droits réservés