Enfants: Traitements recommandés pour les différents troubles psychologiques

Mise à jour: 28 décembre 2007
L'American Psychological Association (APA) a émis des recommandations concernant le traitement des différents troubles psychologiques affectant les enfants et les adolescents sur la base de l'efficacité démontrée par les recherches scientifiques.

L'Association déplore que les médicaments soient, la plupart du temps, le traitement le plus accessible alors que les recherches démontrent une plus grande efficacité et sécurité (moins d'effets secondaires et d'effets à long terme inconnus) de divers traitements psychosociaux pour plusieurs troubles. Elle recommande que les traitements les plus sécuritaires avec une efficacité démontrée soient considérés avant tout autre traitement avec un profil de risque moins favorable.
Le rapport de l'APA présente les conclusions actuelles d'analyse des recherches scientifiques sur l'efficacité des traitements pour chaque trouble.

Le trouble déficit d'attention / hyperactivité

Les traitements comportementaux et par médication ainsi qu'une combinaison des deux sont appuyés par de solides démonstrations de leur efficacité.

Les traitements comportementaux présentent le meilleur rapport risques/bénéfices, ce qui suggère qu'ils devraient être les traitements de première ligne.

Combiner les traitements comportementaux avec la médication peut conduire aux meilleurs résultats à court terme que chaque traitement seul. La combinaison permet l'utilisation d'une plus petite dose de médicament.

- Dossier: trouble déficit d'attention/hyperactivité

Les troubles des conduites et d'opposition

Les recherches démontrent de meilleurs résultats avec les interventions psychosociales qui devraient être le traitement de première ligne avant la médication.

- Qu'est-ce que le trouble des conduites à l'enfance et à l'adolescence ?
- Qu'est-ce que le trouble oppositionnel avec provocation ?

Le syndrome de la Tourette et les tics

L'utilisation des médicaments devrait être restreinte étant données les questions relatives à leur sécurité et leur tolérabilité. S'ils sont utilisés, les doses devraient être gardées assez faibles pour diminuer les risques d'effets secondaires et ils devraient être utilisés en combinaison avec des traitements comportementaux comme l'entraînement aux changements des habitudes ("habit reversal training").

- Qu'est-ce que le syndrome de Gilles de la Tourette ?
- Syndrome de la Tourette: la psychothérapie behaviorale diminue les tics

Le trouble obsessionnel-compulsif

Les recherches supportent la thérapie cognitive behaviorale comme traitement de première ligne. La médication ne devrait être ajoutée que si nécessaire.

- Qu'est-ce que le trouble obsessionnel-compulsif ?

Les troubles anxieux

Les recherches appuient l'utilisation de la thérapie cognitive comportementale comme premier traitement. Cependant, un traitement avec les antidépresseurs de la classe ISRS est aussi un choix viable lorsque les enfants sont incapables de s'engager dans une thérapie cognitive ou n'obtiennent pas d'amélioration avec un tel traitement.

- Dossier: Anxiété

La dépression et la tendance suicidaire

Le traitement devrait débuter par des interventions psychosociales et un suivi étroit, suivis par la médication pour les enfants et les adolescents qui ne répondent pas aux traitements psychosociaux. Dans ce dernier cas, les parents doivent être pleinement informés des risques potentiels et des bénéfices.

- Dossier Dépression, Section Dépression chez l'enfant

Le trouble bipolaire

Les traitements psychosociaux et psychopharmacologiques requièrent plus de recherches. Les recherches limitées suggèrent que les traitements psychosociaux sont bénéfiques. Des recherches sont nécessaires pour clarifier le rapport bénéfices/risques pour tous les médicaments utilisés pour traiter le trouble bipolaire.

- Évolution du trouble bipolaire chez les enfants et adolescents
- Dossier: Trouble bipolaire

La schizophrénie et autres troubles de la même famille

Ces troubles sont rares chez les enfants et les adolescents. Les recherches sont donc limitées. Les quelques recherches existantes suggèrent des interventions psychoéducatives (informatives), basées sur la famille et cognitives comportementales. Les médicaments les plus récents sont prometteurs mais accompagnés du risque d'effets secondaires défavorables.

- Qu'est-ce que schizophrénie ?
- Schizophrénie: remise en question de la médication hâtive
- Les médicaments antipsychotiques (ou neuroleptiques)

L'anorexie et la boulimie

Pour l'anorexie, il y a un manque général d'évidence d'efficacité pour les interventions psychosociales et pour la médication.

Pour la boulimie, les interventions psychosociales, particulièrement la thérapie cognitive comportementale, semble être mieux supportée scientifiquement et avoir un rapport risques/bénéfices plus favorable que la médication.

- Qu'est-ce que l'anorexie?
- Qu'est-ce que la boulimie ?
- Les antidépresseurs inefficaces pour le traitement de l'anorexie
- Les anorexiques ont de la difficulté à remanger normalement

L'énurésie et l'encoprésie

L'efficacité de traitements comportementaux, comme le traitement avec une alarme, est bien documenté par la recherche. La recherche montre peu ou aucune efficacité pour les médicaments et la sécurité de ces traitements est mise en question.

- Meilleur traitement pour l'énurésie (pipi au lit)

PsychoMédia avec source:
www.apa.org

Voyez également:

Des experts américains ont émis en décembre 2007 des suggestions de directives pour l'utilisation des médicaments psychotropes chez les enfants d'âge préscolaire. Ils recommandent notamment que la psychothérapie soit le traitement de première ligne:
Troubles psychiatriques chez les enfants: la psychothérapie avant la médication


Voyez également:

Les antipsychotiques (Zyprexa, Risperdal) chez les enfants: effets néfastes