Santé du coeur: le bien-être psychologique a aussi un impact

À l'occasion de la journée mondiale de la santé du coeur, dimanche le 24 septembre, nous en profitons pour sensibiliser au fait, qu'avec l'exercice physique, une bonne alimentation et l'arrêt du tabagisme, le bien-être psychologique est aussi un facteur de prévention des maladies cardiaques.
Plusieurs recherches concordent pour montrer que les gens qui ont un niveau élevé de bien-être ont un risque cardiovasculaire moins élevé, des niveaux d'hormones de stress moins élevés et des niveaux d'inflammation (indicateurs du système immunitaire) plus bas. Les niveaux d'hormones de stress et d'inflammation sont liés au risque cardiovasculaire.

Voyez, à ce sujet, les compte-rendus de recherches suivants:

  • L'optimisme protégerait la santé du coeur
  • Bien-être et attitudes positives favorisent la santé
  • Le bonheur a un impact mesurable sur la réaction de l'organisme au stress
  • Les liens sociaux protègeraient de l'inflammation
  • Le sentiment de solitude augmente le risque d'hypertension

  • Pour d'autres articles sur ce sujet, voyez:

  • Dossier: Bonheur et bien-être
  • Dossier: Attitudes, mode de vie et santé

  • L'activité physique et une bonne alimentation sont évidemment très importantes pour entretenir la santé du coeur. Voyez :

  • La marche réduit vraiment le risque cardio-vasculaire
  • Dossier : Activité physique
  • Dossier : Perdre du poids

  • Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Modes de vie