Coupe faim, brûleurs et bloqueurs de graisse, ... : quels sont les produits vendus pour maigrir?

Retour à la première partie

Les coupe-faim

Plusieurs coupe-faim sont des compléments à base de plantes ou des aliments qui ont la propriété d'absorber beaucoup d'eau. Consommés avec de l'eau, leurs fibres gonflent à l'intérieur de l'estomac et contribuent ainsi à la sensation de satiété. Certains de ces coupe faim pourraient aussi, selon les allégations, réduire l'absorption des graisses et des sucres.
Des exemples sont le fucus (une algue), la caroube, le konjac ou glucomannane (une racine), le psyllium (une céréale aux fibres solubles), la graine de chia (une céréale), la gomme de guar (extraite de la graine de la légumineuse cyamopsis tetragonoloba), l'agar agar poudre japonaise à base d'algues rouges, utilisée en cuisine à la place de la gélatine) et extraits d'algues brunes laminaires (Appesat) sont des exemples.

D'autres produits auraient un effet coupe faim par une action psychotrope (sur des centres du cerveau). Ce serait le cas du hoodia par exemple.

Voyez également:
Le calcium favoriserait la satiété

Les bloqueurs de graisse

La chitosane, produit à partir de carapaces de crustacés, réduirait l'absorption intestinale des graisses par l'action de la chitine qu'elle contient. Les résultats d'études tendraient à ne pas confirmer ces allégations.

Certains produits coupe-faim diminueraient aussi l'absorption intestinale du glucose et/ou des graisses.

Ce mode d'action est comparable à celui du médicament orlistat (Alli) disponible en vente libre.

Les diurétiques ("produits drainants")

Des "produits drainants", essentiellement des diurétiques, sont mis de l'avant pour la perte de poids. Contrant la rétention d'eau, ils amènent une perte de poids à court terme. Les produits diurétiques sont nombreux: reine des prés, pissenlit, cassis, thé vert, écorce de bouleau, frêne, orthosiphon, piloselle, ...

Prudence

Des effets secondaires qui peuvent être sérieux ont été associés à plusieurs de ces produits. Avant de les utiliser, il est prudent de s'informer. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les produits de santé naturels et les compléments alimentaires ne font pas l'objet de contrôle comme les médicaments. Les autorités de santé font régulièrement des mises en garde sur les dangers de produits spécifiques pour lesquels il y a eu des rapports d'effets secondaires sérieux ou qui contiennent de façon non indiquée (et non légale) des médicaments d'ordonnance potentiellement dangereux (souvent la sibutramine, ingrédient actif du Sibutral ou Reductil qui a été retiré du marché européen en raison d'effets secondaires sérieux) ou d'autres produits interdits ou qui sont contaminés par des métaux lourds. Avant d'acheter un produit, entrer son nom dans un moteur de recherche peut être informatif.

Voyez, par exemples:
Produits naturels pour maigrir contenant des métaux lourds et des médicaments
Mise en garde contre 72 produits pour la perte de poids

Voyez également:

Neufs produits pour maigrir testés par des chercheurs
Les médicaments pour maigrir
DOSSIER Psychomédia: Perdre du poids sainement

Retour à la première partie